violonis.com
violonis.com

violon.org intègre violonis.com - mentonniere.com - mentonnieres.com
Organisation de Concerts, Violon, Musique de l'Inde,
Assistance à l'association Jazzaparc, Big Band de l'Olympia,
Instrumentation, Enregistrement, Stages,


trait

France Palompon
Mission d'aide initiée et apportée par le Centre VIOLONIS
à la population Philippine de Palompon
après les ravages du Typhon Yolanda de Novembre 2013


trait


Siège social : Féneyrols, Bor et Bar 12270 Najac - Tel / Fax: 0033 (0)5 65 65 77 60 - 06 22 10 05 21
trait
.
France Palompon
Appel aux dons
URGENT
pour la reconstruction des maisons dévastées.
Presse
.
"COLE" Concerts caritatifs
pour la construction de maisons
résistant aux vents de 250 km/h

aux Philippines

trait
Liens olympiabigband.com jazzaparc.com mentonniere.com mentonnieres.com mac-avoy.com

FRANCE - PALOMPON
Actualisé le 8 avril 2014
Cette page ne sera plus actualisée jusqu'au 20 mai pour cause de mission sur le terrain

Le typhon HAYAN


Le Typhon HAYAN, ou HAIYAN s'est abattu sur les philippines le 8 novembre 2013.
Les problèmes de toutes sortes restent très vifs, 4 mois après. La population a un besoin criant d'aide alors que la communauté mondiale ne s'intéresse déjà plus aux Philippines !

L’archipel des Philippines est comme on le sait est situé sur la “ceinture de feu du Pacifique”. Cette position géographique expose le pays à des catastrophes naturelles, telles que typhons, inondations, glissements de terrain, éruptions volcaniques ainsi que tsunamis dévastateurs en raison, partiellement de la proximité de la fosse des philippines et de la différence de niveau soudaine des fonds marins susceptibles de soulever des masses d'eau absolument considérables.
Lorsque les typhons se déclenchent à l'est des philippines dans l'océan pacifique, ils produisent l'effet combiné du soulèvement de l'eau aspirée par la force des vents à celui de la différence de niveau des fonds marins qui augmente encore la montée des eaux.
C'est ce qui s'est produit à Tacloban.
Non seulement les philippines sont donc naturellement très exposées, mais en outre, ils le sont d'autant plus que le réchauffement climatique va produire des effets sans cesse plus dévastateurs en terme de force des typhons et cela les philippins le doivent à l'inconscience de l'économie mondiale génératrice de pollutions telles qu'elles induisent le réchauffement climatique que l'on connait et donc des vents d'une violence inimaginable.

Le 8 novembre 2013, le typhon Haiyan a touché les Philippines, dévastant la région des Visayas sur son passage, causant des dégâts considérables sur un front de
600km incluant les îles de Leyte, Samar, Cebu ainsi que le Nord de Negros et de
Palawan.
Le typhon Haiyan est à ce jour le plus puissant et le plus destructeur recensé
dans l'histoire. Il a également été le plus meurtrier ayant touché les Philippines
avec environ 15 000 morts et près de 14 million de personnes touchées.

L'effet HAYAN

Lorsque le typhon arrivait sur une zone, les vents tourbillonnaient dans tous les sens , leur puissance s'accroissant au fil des minutes jusqu' à atteindre plus de 300 kmh ...

Lorsque la bordure de l'oeil du cyclone atteignait la zone, la puissance du vent atteignait 380kmh, puis soudain un grand calme s'installait, découvrant un ciel bleu resplendissant et ... des amas de décombres ...
Les philippins savent ce que cela représente de se trouver sur le passage de l'oeil d'un Typhon. En effet, lorsque l'avancée de l'oeil du cyclone atteignait le bord opposé, n bruit terrifiant se mettait soudain en marche avec des vents et des pluies soudaines encore plus violentes. Les philippins consultés qui ont vécu le passage de l'oeil du cyclone affirment que c'est exactement comme si un turbine d'avion se mettait en marche à pleine puissance à côté d'eux !!!
Ce cyclone a fait des dégâts considérables pour deux raisons. La première est naturellement la puissance de ses vents, qui ont largement dépassé les 300 km/h. Un chiffre qui donne le vertige lorsqu’on le met en regard avec l’énergie véhiculée par ce vent. En effet, à 300 km/h, l’énergie cinétique d’un seul mètre cube d’air est de 4167 Joules(*), soit une énergie suffisante pour déplacer verticalement une masse de 10 kg sur 42,5 m. Autant dire que quand des milliards de mètres cube d’air balaient une zone à cette vitesse, rares sont les structures capables de résister à une telle puissance.
Ensuite, l'onde de tempête, c’est-à-dire l'élévation du niveau de l'océan causée par les vents et les vagues qui l'accompagnent, vient frapper les zones habitées ont fait elles aussi des dégâts considérables.
Aus philippines, les vents ont soulevé des vagues de plus de 5 mètres. Et même si les populations, prévenues de l’arrivée du typhon, n’ont pas été prises par surprise, elles n’avaient hélas guère d’endroits solides dans lesquels se réfugier. Et ces vagues, en entrant dans les terres, ont provoqué de lourds dégâts.
Heureusement, Haiyan, contrairement à la plupart des typhons dont l’œil se déplace à 10 à 20 km/h, était beaucoup plus rapide (30 à 40 km/h). De ce fait, il n’est pas resté très longtemps aux mêmes endroits et n’a pas eu le temps de causer de dommages trop importants avec ses pluies.


Lexique

Un Typhon, d'un point de vue météorologique c'est la même chose qu'un cyclone ou un ouragan.
Le terme générique qui désigne le phénomène est "Cyclone tropical".
Son synonyme sur l'Atlntique est "Ouragan"
"Typhon" sur le pacifique Nord Ouest ( c'est à dire la zone de l'océan pacifique proche des Philippines)


Mesures de l'énergie du typhon Hayan.

L ’énergie du vent est proportionnelle au carré de la vitesse du vent. L'énergie du vent est l'énergie cinétique de l'air : E = ½ m v2, m est la masse (par ex. 1,2 kg/m3 pour l'air), v est la vitesse en m/s. Par ex. 1 m3 d'air à 100 km/h (=27.8 m/s) a une énergie de ½ * 1.2 * 27.82 = 464 Joules (c'est l'énergie nécessaire pour soulever une masse de 10 kg sur une hauteur de 4.7 m environ). Le même m3 d'air à 200 km/h (=55.6 m/s) a une énergie de ½ * 1.2 * 55.62 = 1855 Joules (c'est l'énergie nécessaire pour soulever une masse de 10 kg sur une hauteur de 19 m environ). Pour 300 km/h (83.3 m/s), on obtient une énergie cinétique de 4167 Joules (déplacement vertical de la masse de 10 kg sur 42,5 m).


Les dégats de HAYAN

Plus d’un million d’habitations ont été endommagées, la plupart gravement.
Parmi celles-ci 500 000 habitations recensées ont été entièrement détruites.
Bien que de nombreux établissements scolaires aient réouvert leurs portes
en janvier, les écoles sont en manque de matériel scolaire et l’état des salles de classe reste très précaire dans de très nombreuses écoles.
Tout aussi grave sinon plus, 45% des établissements de santé, restent en grande partie ou totalement inutilisables en raison des dégâts causés par le typhon.
Outre les dégâts matériels, les survivants subissent des troubles psychologiques souvent sévères suite aux conditions de vie, à la famine, aux maladies et bien souvent à la perte de certains membres de leur famille ainsi que la disparation de leur foyer balayé par le typhon.
.

L'aide internationale et Française

Le 15 novembre 2013, une proposition a été faite par l’Ambassadeur de France aux
Philippines, Son Excellence M. Gilles Garachon, de créer un comité de coordination qui regrouperait les principales institutions françaises présentes aux Philippines. France-
Philippines United Action a été créé dans un but de concordance logistique et de
communication: le FPUA
Le montant total des dons perçus par les Philippines a atteint la somme de US$ 609
million. En ce qui concerne l’aide apportée par les acteurs du secteur privé français, elle
a été significative mais a pu dans un premier temps faire preuve d’un manque de
coordination et parfois de visibilité. La somme des dons versés par le gouvernement
français ainsi que les entreprises françaises a tout de même atteint la somme de US$ 15
million.


L'aide Française apportée par "theseahelpers" et Violonis

"Sailing for a cause".
theseahelpers.blogspot.fr
( Rémi Torbay, Sophie Torbay, Kalo, Lia, Jacques Gay, Hugo Redon )
Immédiatement après le Typhon, nous avons obtenu 13 000 Euros en dons d'amis qui ont été entièrement affectés à l'aide aux Philippins:
____ En novembre et début décembre: assistance en termes d'approvisionnement en denrées alimentaires pour l'ïle de Carnaza située 50 km au dessus de la pointe Nord de l'île de Cebu et dévastée par le passage de l'oeil du Typhon.
____ Fin décembre : reconstruction de 12 maisons dans la petite île de pêcheurs deTulang, situé à la pointe de l'archipel des Camotes face à l'île de Cebu. l'île ne comportant pas de cocotiers, donc pas de cocotiers tombés par terre avec lesquels nous pouvons tailler les poutres. De ce fait le coût de chaque petite maison s'élevait à environ 300 Euros.
____ Mois de Janvier: construction de 30 maisons par le groupe dans le village de Tambis (Tambis Barangay - District de Palompon. Nous avons très soutenus par le maire de toute la région en terme de transports de matériaux de nous mêmes, mise à la disposition d'employés et de certains services. Cet excellent maire nous a expliqué comment il avait du gérer cette grave situation de cris et nous a demandé de l'aider à trouver des financements pour reconstruire l'usine écologique pilote de recyclage des plastiques inutilisés et sacs plastiques en carburant, qu'il est le seul maire des Philippines à avoir construite. Cette usine a été dévastée par le typhon.
jacques Gay a aidé avec ses propres fianances a reconstruire 1 grande maison, assuré la réparation de 3 autres maisons ou participé partiellement à l'achèvement de leur reconstruction.
____ Mois de Février: Aux philippines un groupe de 4 navigateurs est resté pour superviser la fin des travaux de reconstruction à Tambis et stimuler l'entraide, puis ont continuer de visiter d'autres iles où ils ont aidé ponctuellement avec leurs propres finances. Pendant ce temps là à Paris Jacques Gay est entré en contact avec l'AFD, le FPUA, l'envoyée du gouvernement français pour conduire le programme d'aide aux Philippines en collaboration vec les Nations Unies. Son but consistait à convaincrela France d'aider le Maire de Palompon sur deux tableaux:
1 - Reconstruction de l'usine de recyclage des plastiques en carburant.
2 - Programme de construction de maisons élaborées par notre équipe pour répondre aux besoins très précis des philippins ayant des familles nombreuses au delà de 7 ou 8 par habitation. Etant en contact permanent avec les philippins durant la constructionCe modèle de maison à été plébiscité par le maire de Palompon comme répondant aux critères nécessaires : coût de fabrication bas, construction assurée par les philippins eux mêmes, concept d'habitation rationnel, dispositifs de protection amélioré pour prévenir l'arrchement des toitures face à des vents de 250kmh.
Nous avons prévu de réaliser 10 à 12 maisons au moins de ce type afin également de démontrrer à la Délégation Française l'intêrêt de réaliser ce type de construction ou avoisinante pour la ville quien a le plus besoin à savoir: Tacloban.
____ Mois de Mars mise sur pied d'une équipe premettant d'assurer le relai aux philippines, démarrage d'un appel aux dons le 18 mars auprès d'amis, de donateurs privés, de la presse locale,dans le but de construire au moins 12 maisons du type conçu par notre équipe.

Voir photos, plans et design plus bas



Merci à vous tous !

Donnez aux autres rend meilleur et la vie nous le rend toujours !



Palompon est une ville située à l'ouest de l'île de Leyte, l'île des Philippines qui a été la plus sévèrement touchée par le plus fort typhon jamais enregistré.
C'est à l'est de cette île que se situe Tacloban, la ville ou le typhon Yolanda a fait environ 15 000 morts,
(tous n'étant pas déclarés, n'ayant pas de carte d'identité ou encore restant ensevelis sous des coulées de boue)
Carte passage du typhon Hayan
Ci dessus la carte du passage du Typhon Yolanda. (Hayan) le 8 novembre 2013

Violonis a décidé de poursuivre l'action menée durant un mois et demi sous l'intitulé "Sailing for a cause" par notre équipe: des Français majoritairement issus de l'Aveyron et en particulier du Centre Violonis, soit 4 personnes apportant leur aide durant le mois de Décembre aux Philippins de l'île de Carnaza, puis de l'île de Tulang, puis 5 personnes et enfin 6 personnes tout le mois de Janvier, dans l'île de Leyte: district de Tambis sur les hauteurs sévèrement touchées du dessus de la ville de Palompon.
( Rémi Torbay, Sophie Torbay, Kalo, Lia, Jacques Gay, Hugo Redon )



fleche rouge Voir la mission menée tout le mois de janvier à Tambis
trait
http://theseahelpers.blogspot.fr/2014_01_01_archive.html
trait


Quelques semaines après que Jacques Gay ait réservé le billet d'avion
dans le but d'effectuer une tournée musicale aux Philippines en janvier 2014,
un typhon d'une violence inouie s'abat sur les iles de l'est du pays
le 8 novembre.

Taille du typhon Hayan
Yolanda, le colossal et terrifiant Typhon géant avec son oeil de près de 80 km.
La force du vent aux pourtours de l'oeil du typhon s'est élevée à 380kmh ....!!!
lorsque la limite entre la zone de calme et le pourtour était atteinte avec l'avancée du typhon ( 30 à 40kmh)
le bruit qui se déclenchait soudain était le même que celui d'un réacteur d'avion de ligne
porté à pleine puissance tout près des oreilles.
Tout ceux qui se sont trouvés sous l'oeil du typhon à Leyte
et qui ont vécu ce phénomène le disent,
en particulier les habitants de Palompon


maisons dévastées Hayan

Un échantillon des dégats causés sur la côte de Guian

Les amis aveyronnais navigateurs et musiciens qui devaient accueillir Jacques Gay (violoniste et principal responsable de Violonis) sur leur bateau afin d'aller d'île en île pour jouer avec les musiciens Philippins, lui apprennent qu'ils ont presque miraculeusement échappé au désastre et qu'ils ont décidé de se consacrer à aider la population pendant le temps de leur séjour aux Philippines, ne pouvant imaginer autre chose en ayant sous les yeux le spectacle de désolation laissé par le typhon Yolanda
(en France appelé Haiyan ou Hayan).
En un temps record, et avant même que les premières missions d'aide internationale interviennent efficacement, ils font des appels aux dons par internet auprès de tous les amis
et obtiennent immédiatement près de 10 000 Euros.
Ils achètent des sacs de riz, des conserves, des baches, des cordes, des marteaux, des clous etc... et embarquent 6 tonnes de vivres et de matériel
afin de venir en aide aux habitants de l'île de Carnaza
qui avait été presque entièrement dévastée.
Après voir été évacués les habitants de retour dans leur île constatent les dégats, attérés par leur étendue. Le contact de la population avec l'aide inespérée de l'équipe française procure à nos amis un tel bonheur devant autant de dignité et de gratitude de la population
qu'ils deviennent si proches d'eux, qu'ils ne peuvent concevoir que de continuer aider autant qu'ils peuvent.
Ils réalisent avec évidence que ce sont les philippins qui héritent des effets catastrophiques du réchauffement climatique produit par notre société occidentale. En effet, c'est au large de la fosse des phillippines, et à l'est,
que se forment les plus terribles typhons de la planète, qui sont dus à un réchauffement sans cesse plus excessif de l'eau
dans cette zone de l'océan pacifique.
Il s'ensuit des vents tourbillonnants d'une telle force
qu'ils balayent tout sur leur passage.
Comment ne pas se sentir solidaire et même partiellement responsable individuellement de ce qui arrive à ces gens qui n'ont pas participé à la dégradation du climat planétaire et qui en sont et en seront
dans les années à venir les principales victimes inéluctables.
Après trois semaines d'activité pourtant épuisante nos amis décident de poursuivre la mission, soutenus par la certitude d'être
dans une voie du coeur vraiment chargée de sens et qui leur procure une sensation de plénitude et d'accomplissement jamais vécue.
Ils se rendent dans la petite île de Tulang qui leur a été indiquée, dans l'archipel de Camotes. Ils y construisent avec les volontaires du village 12 maisons et réparent partiellement l'école.
Tout l'argent collecté est entièrement et au centime près affecté à l'aide aux philippins: pas de frais de ceci ou cela: secrétariat, téléphone,
déplacements, rémunérations ou défraiements, tout va entièrement à l'aide,
ce qui n'échappe pas aux Philippins qui ne sont pas dupes lorsqu'ils comparent l'aide française de notre groupe avec celle d'associations humanitaires qui se font grassement payer
pour ne faire souvent presque rien, ou bien... des rapports !
ne revenant même pas sur le terrain
où ils ont pourtant constaté la nécessité criante d'aide
Fin décembre, revenant à Cebu, la seconde grande ville des Philippines,
où ils étaient lors du passage du Typhon,
ils parviennent à communiquer avec Jacques Gay par l'internet, car la ville épargnée est restée connectée.
Celui-ci très impressionné par ce qu'on fait ses amis et très fier d'avoir des amis aussi généreux décide à son tour de venir aider les Philippins
en venant jouer du violon dans les hotels et divers lieux adéquats
pour collecter des fonds d'aide destinés à la population à secourir.

Arrivé aux Philippines, le 1er janvier, Jacques Gay se joint au groupe des quatre navigateurs

Rémi Torbay

Bateau kalo et Lia Kalo , Lia, Rémi, Sophie
et loge sur le catamaran de 14 m de ses amis Rémi et Sophie Torbay,
bateau qu'ils ont entièrement construit de leurs propres mains !
Catamaran Surya

trait
http://theseahelpers.blogspot.fr/2014_01_01_archive.html
trait
Nous sommes tous bien décidés à mener à bien le projet
grâce au collectage de fonds d'aide obtenus en naviguant de lieu en lieu
et en inspectant les îles laissées pour compte
afin de venir en aide aux habitants frappés par le typhon.
Le sort en décide autrement à Tulang où nous sommes revenus revoir les habitants dont les maisons ont été reconstruites.
En effet, la météo marine annonce une forte dépression à l'est des Philippines, là ou s'est formé le typhon Yolanda,
ce qui ne présage rien de bon. la météo est très incertaine et nous devons impérativement découvrir un mouillage protégé de tous les vents, ce qui ne représente pas une garantie de totale sécurité
mais apparait comme la seule alternative.
C'est ainsi que nous parvenons contre les vents du nord très forts
à remonter vers l'Ile de Leyte où nous avons visé une baie protégée,
la baie fermée de Palompon.
Arrivé à destination, nous mettons les bateaux au mouillage
et nous nous rendons sur la côte avec les canots.
Dés que nous mettons le pied sur le rivage nous comprenons que le typhon est passé par là et nous apprenons en effet que la ville de Palompon
est située exactement sur le passage de l'oeil du terrible Typhon Yolanda.
Nous comprenons mieux le pourquoi des nombreuses banderolles de remerciements flottant sur les murs de la Mairie dont le toit est dévasté .
Nous voyons en effet que depuis un mois et demi de nombreuses toitures
de toles manifestement neuves apparaissent dans la ville
et nous apprenons que le Sultanat d'Oman,
l'Afrique du Sud et quelques autres pays
ont partiellement aidé à les fournir.
La ville est parsemée de débris que les habitants se sont efforcés
de stocker hors du coeur de la ville afin de libérer la voie principale
mais les traces laissées par le terrible typhon sont bien présentes
Nous ne pouvons aider dans la ville ...trop de dégats partout
et surtout ... comment choisir qui aider ?
Nous demandons au marché si un village peu aidé a été très touché en hauteur sur les flancs et les replis de la montagne.
On nous répond sans hésiter: Tambis ! ... là ils ont sérieusement souffert !
Une heure après notre arrivée à Palompon,
nous embarquons sur les motos en direction de TAMBIS ...
et nous lançons immédiatement l'action de reconstruction dans ce village,
c'est à dire dans l'heure qui suit notre arrivée !


trait
En un mois, nous construisons 32 maisons
trait

voir le blog qui décrit notre action a Tambis durant tout le mois de janvier
avec beaucoup de détails et de photos que vous pourrez agrandir
en cliquant dessus pour ouvrir une galerie de photos grand format

fleche rouge

trait
http://theseahelpers.blogspot.fr/2014_01_01_archive.html
trait

Voici un résumé
de l'action menée à Tambis

en 23 photos commentées

Le maire de Palompon et les seahelpers
Sur le chemin de Tambis, rencontre avec le Maire de Palompon,
il a appris notre inititive d'aide au village de Tambis qui est sous son autorité administrative.
et vient à notre rencontre. De gauche à droite:
Bonifacio, Lia, Sophie, le Maire de Palompon,
Jacques, Rémi, Kalo, Jerry le captain Barangay de Tambis

achat des bambous qui serviront pour les murs des maisons de Tambis
Achat d'un stock de lamelles de Bambous qui serviront pour les murs des maisons reconstruites à Tambis
distribution d'un série de toles a plusieurs familles de Tambis
Distribution de toles a plusieurs familles de Tambis.
Nous leur fournissons des toles d'une bonne épaisseur de métal
afin qu'elles ne plient pas aux premiers coups de vent,
comme c'est le cas des toles fournies par le Sultanat d'Oman.
Les nôtres tiendront bien mieux le coup et résisteront davantage à l'usure du temps.
Ce jour là, nous avons fait la distribution sous la pluie.
Nous donnions également aux familles des sacs de riz et de boites de sardines,
ce que nous répétions quotidiennement a l'adresse des volontaires prinicpalement.
Nous faisions la distribution à pied allant de maison en maison
sur la commune étendue de Tambis, avec nos sacs à dos lourdement chargés.
Ces distributions ont permis de consolider l'esprit d'entraide des villageois
si bien qu'à la fin de la mission Le Captain Barangay dans son discours lors de la fête de cloture
il a souligné ce fait avec insistance disant que le plus grand bénéfice obtenu par le village
était sans doute ce nouvel élan apporté par un esprit d'entraide qui s'est installé durablement.

maison en construction à Tambis
Maison de Dolce en construction à Tambis.
Dolce est une petite femme agée qui a en charge 5 jeunes enfants

le véhicule prêté par la mairie de Palompon
Grâce au véhicule prêté par la mairie de Palompon, nous pourrons acheminer des vivres
dans nos sacs pour stimuler le volontariat, des matérieux divers, des bambous
déchargement des rouleaux de bambous a tambis
Déchargement des rouleaux de bambous à Tambis. Ils sont destinés aux murs des maisons
abri de fortune a Tambis en attedant la construction de la maison

L'abri de fortune de Armel en attendant que nous lui apportions de quoi reconstruire sa maison
ce qu'il reste d ela maison de Lucia a Tambis
Voici ce qu'il reste de la maison de Lucia à Tambis.Nous décidons bien sûr de lui reconstruire sa maison
maison de lucia en construction a tambis En moins d'une semaine voici comment avance la maison de Lucia
maison de Dolores en construction a Tambis Maison de Dolores en cours de construction à Tambis
pose des lattes debmabous sur les murs d'une maison reconstruite à Tambis

Pose un peu laborieuse de bambous en guise de murs sur un maison en reconstruction à Tambis
construction de la charpente d'une maison à TambisConstruction de la maison d'Isaya à Tambis. Les charpentiers sont à l'oeuvre aidés par des volontaires.
maison achevée  à tambis
Dans la maison de Dolores et Rodolfo, les rideaux sont déjà aux fenêtres !
Maison de Dado a tambis
Beaucoup de travail reste à faire dans la maison de Dado qui n'est aidé que de sa femme
pour poser les lattes de bambous au plancher.

pose de lattes de bambous en guise de plancher
Les lattes de bambous au plancher sont issues de la récupération.
Ce principe de plancher est très courant aux Philippines

Maison de nino à Tambis La maison de Nino est petite mais bien pensée.
Sophie et Rémi sont heureux d'avoir fait le bon choix d'aider un jeune papa courageux qui n'avait pas hésité à se porter volontaire sur d'autres maisons alors qu'il n'avait plus rien! au dessous,
notre petite camionette prêtée par le maire de Palompon

2 maisons jumelées en construction à Tambis
Roger dont la maison a été entièrement détruite et Rony son frère ont décidé de reconstruire
leurs maisons en les jumelant l'une à l'autre

aison de dodong a tambis La maison de Dodong avance ! il se permet même le luxe de faire de la décoration avec ses bambous,
fierté Philippine oblige ! On sent bien que les philippins sont sensibles à l'esthétique
leur élégance naturelle les y amènerait presque tous
s'il n'y avait cette malheureuse nécessité de composer sans cesse avec la réalité
de leur pauvreté et des catastrophes à répétition qui les contraignent à s'adapter continuellement
à des conditions de vie le plus souvent rudimentaires, mais il ne faut pas s'y tromper,
leur potentiel leur permettrait d'avoir une architecture très gracieuse, s'ils en avaient la possibilité
voire tout aussi belle et ornementée que d'autres pays d'Asie moins harcelés par les évènements climatiques,
nous en avons eu l'illustration de nombreuses fois.
Cependant, progressivement le mauvais goût s'installe aussi s'emparant de tous les esprits ...
à force de devoir lutter contre les éléments ...

enfants de Tambis devant le portail de leur école
Les enfants de tambis devant leur école dont le préau a été entièrement démolli.
Heureusement les salles de classe ont été peu endommagées

évaluation du besoin en Lattes de bambous  pour une maison
Sophie évalue le besoin de bambous pour la pose des murs sur le bati charpenté qui est prêt à les recevoir.
Nous avons loué jour après jour son sens de l'organisation et son sens de l'équité
devant des situations d'attribution de matériel qui nous ont souvent posé des cas de conscience
parfois difficiles à supporter humainement. L'équipe devait se consulter régulièrement
pour prendre les meilleures décisions quant à la répartition de nos fonds envers les plus nécessiteux.
Nous avons toujours eu une bienveillance particulière pour les volontaires.

clou parapluie de fixation des toles des toitures a Tambis et Palompon
L'ingéniosité et le sens pratique des philippins illustrés par cette photo:
le clou parapluie présenté ici perfore un petit carré de mousse
qui servira d'amortisseur des vibrations causées par le vent et d'étanchéïté
au sommet de l'ondulation de la tole. De cette façon les vibrations et les secousses du vent
agarandissent moins vite les trous des fixations des toles sur la charpente.
Dns le projet de maison de France Palompon le système est encore nettement amélioré
en créant par dessus et par dessous un système d'amortissement
qui renforce le dispositif de résistance au vents de France Palompon par cables arrimés au sol.

réparation d'une maison d'une vieille dame seule à Tambis
Jacques prend le taureau par les cornes pour aider lui même à réparer la maison d'une très vieille dame
seuleet sans un sou pour laquelle la mairie de Palompon a fourni un toit
mais qui est par ailleurs totalement délabrée.
Il embauche 6 volontaires puis continue le travail avec Ruben et Rony.
Ruben est venu aider cette vieille dame sans se plaindre d'une énorme entaille au pied qu'il finit par montrer à Jacques. le lendemain son pied avait doublé de volume et nous l'avons amené à l'Hopital. Le pauvre Ruben est planteur de riz, il doit s'occuper seul de ses deux filles agées de 3 et 4 ans est elle aussi hospitalisée très loin,
à Manille avec son bébé de quelques mois et son fils ainé qui est dans une famille de Manille
pour un hébergement provisoire qui dure.
Comment Ruben peut-il faire pour gagner sa vie avec son pied gravement blessé qui ne pourra guérir
qu'en un moi au minimum De plus il est sans nouvelles de sa femme atteinte de polio et il est inquiet,
les deux petites filles ressentent vivement l'inquiétude de leur papa et n'arrivent pas à trouver le sourire.
Jacques lui donne de l'argent pour tenir le coup deux ou trois mois,
son téléphone mobile avec des recharges pour appeler sa femme,
des bottes, des chaussettes, des pansements et des jouets pour les petites
Ruben, Vayri et Saysi
qui retrouvent le sourire voyant celui de leur papa et une profonde gratitude s'installer sur son visage.

Hymne de Tambis avec les enfan,ts du village
Un grand moment d'émotion !
A l'occasion de la clôture de notre mission à Tambis,
le village avait organisé une fête en notre honneur. Rémi avait composé un bel hymne pour le village
et nous l'avons accompagné avec les musiciens philippins qui se sont joints à nous.
Entendre tous ces enfants parfaitement conscients de l'aide apportée, chanter avec autant de ferveur,
d'entrain et de ... sens du rythme! nous a ému aux larmes pendant que nous jouions
devant le village et les autorités de Palompon qui s'étaient déplacées.
Jerry Mabuan, le Captain Barangay, si généreux personnage a fait un très beau discours
auquel chacun a répondu avec ses mots en anglais et une profonde émotion chez tous les participants:
les conseillers municipaux, notre groupe de Français Aveyronnais,
Rommy le miraculé de Tacloban, les volontaires !
Jacques a même remercié le village en Visaya s'étant fait aider pour la rédaction du discours et ... pour la prononciation ... ce qui a détendu l'atmosphère chargée d'émotion et fait beaucoup rire les enfants !

abris de fortune faits de vieilles toles rouillées
Nombreuses sont les maisons ou abris de fortune constitués de vieilles toles rouillées
récupérées ça et là après le typhon, que nous n'avons pas pu aider.
Beaucoup de familles restent pourtant en grand besoin de l'être.
C'est en grande partie pourquoi Violonis- France Palompon n'a pas voulu baisser les bras
et poursuivre l'action menée à Tambis en proposant un modèle de maison
plus grande, plus confortable, économique, réalisable par les philippins
et... surtout pouvant résister à des vents de 250kmh dans l'avenir,
si le process de fabrication solide et d'arrimage des toitures est convenablement respecté.


En cours de rédaction
trait
18 mars 2014 - 29 Mars 2014
trait

voir le blog
qui décrit notre action a Tambis durant tout le mois de janvier
avec beaucoup de détails et de photos que vous pourrez agrandir
en cliquant dessus pour ouvrir une galerie de photos grand format

fleche rouge

trait
http://theseahelpers.blogspot.fr/2014_01_01_archive.html
trait

 

Jacques Gay - violon Francesco Gobetti
Jacques GAY avant son départ aux Philippines
pour aider la population
avec ses amis Rémi et Sophie Torbay, Kalo, Lia et Hugo


bouton

FRANCE - PALOMPON
Modèle de maison économique familial conçu pour la reconstruction à Palompon



maison modèle crée  par violonis pour Palompon
Maison modèle conçue par Violonis après un mois et demi d'expérience quotidienne
de construction de 45 maisons à Tambis, Tulang et Palompon, pour des familles nombreuses.
Le design de cette maison a été élaboré de façon a ce que la construction de la masions puisse être réalisée par les philippins eux mêmes, selon des principes de construction rudimentaires à la portée de tous.
La maison devait aussi pouvoir être réalisée avec les matériaux disponibles, être très économique,
solide, assez vaste, comporter une cuisine simple mais pratique, des espaces de rangements, des toilettes, une terrasse pour la communication entre voisins.
Jacques Gay ayant fait l'Ecole Boulle dans sa jeunesse,
il a conservé l'habitude de concevoir des architectures rationnelles.
Ce type de maison répond très précisément aux besoins des philippins.
Le principe majeur de cette maison a consisté à crée un étage semi mezzanine semi étage
afin de dégager deux pièces indépendantes dans un espace limité en plus d'une pièce d'entrée,
ce qui n'est pas le cas de la plupart des maisons philippines pauvres, c'est à dire 80 à 90% des maisons.
En outre il s'agissait de trouver une solution pour protéger autant que possible les toitures de l'arrachement par les vents violents et nous avons trouvé la solution .... ( à suivre: explication tout prochainement)
Selon les terrains et les situations ce type de maison réalisée dans des conditions d'aide mutuelle par les philippins volontaires - charpentiers payés - scieurs de poutrelles dans les cocotiers abattus par le typhon,
revient à environ 1300 Euros, 1500 Europs avec le dispositif de protection de vents violents jusqu'à 250KMh.
Nous devons construire 10 à 20 maisons en Avril 2014.
Celles ci sont très attendues par la mairie de Palompon.


plan maison modèle pour Palompon

Il s'agit en outre de montrer à la Délégation Française venue pour lancer des programmes de développement et de reconstruction, notamment à Tacloban ou les dégats ont été les plus importants ( 20 000 morts) que cette solution rationnelle plébiscitée par les philippins eux mêmes est de loin la plus économique.
Soit 150 000 Euros pour 100 maisons au lieu de 750 000 Euros le programme de 100 maisons actuellement développé pour Cebu et proposé par le FPUA pour des maisons sans rapport avec le style et les habitudes Philippines.
Il y a urgence autant pour la ville de Palompon que pour sélectionner des modes de reconstruction économiques et participatifs pour Tacloban et les îles les plus touchées parmi les 7400 que comportent les Philippines.

escalier maison modèle Palompon
Escalier permettant l'accès à l'étage de la maison modèle.
Il présente l'avantage d'avoir un très faible encombrement
et d'être très facile à monter et descendre.
Une barre verticale de maintien et de sécurité y est adjointe.

Maison philippine légère modèle résistant aux vents


Principes de construction de base et d'arrimage
permettant aux maisons de résister à des vents de 250km/h
Le principe de base illustré sur une maison a toit simple pour faciliter la compréhension
consiste en en un fort arrimage au sol des maisons par cablage munis de tenseurs.
Le dessin ne permet pas de montrer tous les détails techniques de mise en oeuvre l'objectif étant
de permettre de comprendre que l'arrimage au sol par cables amovibles est l'une des seules solutions
commodes et rationnelles qui puisse sauver de nombreuses maisons légères.
Ce sont de très loin les plus nombreuse aux philippines ... !
Le système détaillé n'est en rien breveté afin de pouvoir être utilisé sans aucune restriction
par tous pour sauver de nombreux types de maisons.
Le principe premier consiste à réaliser une structure de bois qui permette une forte tension des cables.
Les plots d'arrimage des cables au sol doivent être également très solides et profondément ancrés
dans un sol non détrempé
à moins que l'arrimage soit encore plus profond
( ancrage en béton de type pyramidal profond ).
(Les anneaux d'arrimage apparents peuvent être bordés de fleurs afin d'éviter les chutes malencontreuses
ou bien suffisamment élevés pour être bien visibles).
le système permettant aux poutrelles transversales de rester en place lors de forts épisodes de vents
est simple , il sera décrit ultérieurement. il dépend partiellement des fonds recueillis.
Ces poutrelles reposent sur des embases de toles plates (ou ondulées lorsque les poutrelles sont en bambous)
celles-ci sont disposées suivant la même direction transversale et permettent de répartir la charge
sur le toit, due à la tension des cables métalliques solides, afin de:
1 - ne pas enfoncer le toit - 2 - le maintenir plaqué pendant les épisodes de vents très violents


trait
Plot d'arrimage au sol  France palompon
Les plots d'arrimage au sol sont de forme pyramidale tronquée et reçoivent plusieurs anneaux.
ils sont enterrés solidement et empiérrés.
Il est envisageable aisément que ceux ci soient préfabriqués localement
dans des moules permettant de les réaliser aisément.
Les crochets sont de simples fers à bétons lisses de forte section.
l'intérêt de disposer plusieurs anneaux distants d'environ 75 cm réside dans la nécessité de veiller
à ce que la pose des cables sur les toits soit extrêmement simplifiée de façon à être accessible à tous.
En effet, les longueurs des cables sont susceptibles de varier sensiblement.
La tension des cables est de ce fait beaucoup plus rapide à réaliser,
or en cas d'alerte tardive, le facteur rapidité est essentiel.


trait

Les processus complets et détaillés de construction et d'arrimage
ne figurent pas dans cette page
trait

http://www.violonis.com > onglet > FRANCE PALOMPON

DONS à adresser à :
VIOLONIS - FRANCE PALOMPON
Chèques ou virements

Pour la construction d'un " VILLAGE MODELE " de maisons
résistants aux vents de 250Kmh: coût d'une maison 1500 Euros

05 65 65 77 60
06 22 10 05 21

Chèques >>> Adresse postale :

Centre VIOLONIS
France Palompon
Féneyrols
Bor et Bar
12270 Najac

Virements >> envoyer un mail pour recevoir un RIP à :
jackpalompon@gmail.com

trait



bouton



La ville de Palompon dévastée après le typhon Yolanda

palompon degats
Dégats à Palompon après le Typhon Yolanda

déagats à Palompon après le typhon Yolanda

Dégats à Palompon après le Typhon Yolanda

dégats à Palompon  après Yolanda

Dégats à Palompon après le Typhon Yolanda


dégats sur des architectures métalliques tordues par le typhon Yolanda
Dégats à Palompon après le Typhon Yolanda

charpente métallique dévastée par le typhon a Palompon
D égats à Palompon après le Typhon Yolanda.
Même les architectures métalliques ont été arrachées et broyées en de très nombreux endroits:
hangars, usines, préaux d'école, salles sportives, lieux d'accueil, églises ...

la mairie  de palomopon dévastée après le typhon Yolanda

La mairie de Palompon après le Typhon Yolanda


le maire de Palompon en cellule de crise

L'excellent Maire de Palompon Ramon Oñate en cellule de crise après le Typhon Yolanda.
Ici la star philippine Lucy Torres Gomez est venue apporter des dons qu'elle a reccueillis
pour la mairie de Palompon, les villes de Ormoc, Tacloban et plusieurs autres localités durement touchées.


sacs de riz dans la mairie de palompon

L'escalier et l'entrée de la Mairie devenus lieux de stockage des sacs de riz distribués à la population


distribution de vivres à palompon après le typhon Yolanda

Distribution de vivres après le Typhon Yolanda

aide de l'association médicale d'asie à Palompon

L'aide apportée par l'association des médecins d'asie à Palompon après le Typhon Yolanda

Le maire de palomopon remercie les donateurs

Le Maire de Palompon, Lucy Torres Gomez et la population remercient chaleureusment
les donateurs après le Typhon Yolanda


La ville de Palompon et l'ensemble de son district
est le second plus important de l'Ile de Leyte
après celui de Tacloban.
Palompon compte 55 000 habitants déclarés.


Appel aux dons

trait URGENCE : la mission débute le 14 avril

à Palompon - Ile de Leyte
trait

Cet appel s'adresse aux:

bouton Privés > par presse, mails
bouton Amis > mails, téléphone, contacts directs
bouton Structures institutionnelles de l'Aveyron de France et des Philippines
Nous avons besoin urgemment de:
15 à 20 000 Euros

pour
Construire au moins
10 à 12 maisons
du modèle que nous avons conçu qui est très attendu par les autorités et la population sans toit de Palompon

le but de cette mission consiste à permette à toutes instances d'exploiter ce modèle de maison familiale très économique, solide et résistant aux vents pour faciliter une reconstruction massive raisonnée dans les zones sinistrées des philippines

voir en bas de page
les dessins et plan

trait
Processus de Dons:trait

___ Chèque bancaire
à l'ordre de :
Violonis - France Palompon
Les chèques sont à adresser à:

Centre Violonis
Féneyrols
BOR et BAR
12270 Najac


___ Virement bancaire à l'ordre de Violonis-France Palompon.
Il faut envoyer préalablement un mail pour vérifier la validité de votre offre de donation avant de vous communiquer par retour de mail un RIP (la Poste)

jackpalompon@gmail.com


traitUtilisation des fonds & Garanties
trait
___ Chaque don se rapporte nominativement à une maison et au nom de la famille qui en bénéficie
La Mairie de Palompon atteste de l'affectation effective des fonds à chacune des maisons.
Les donateurs ont connaissance du nom de la famille bénéficiaire et la famille a connaissance de la liste de noms des personnes ayant contribué à l'achat des différents matériaux et services ayant permis la construction de la maison, une fois celle ci terminée et attribuée à une famille
Lorsqu'un donateur apporte à lui seul les moyens financiers d'en construire une, il apparait donc comme le seul donateur. Lorsque 10 ou 20 donateurs ont permis la construction d'une maison ils figurent sur la liste de la fiche liée à la maison.
Les listes sont communiquées à la mairie de Palompon et aussi aux autorités Françaises locales:
___ Ambassade France aux Philippines
___ AFD
(Agence Française de Développement)
___ FPUA
(France Philippines united action)


trait
Mise en oeuvre de la construction sur le terraintrait

Une équipe de Philippins prend en charge le relai sur place de la gestion des travailleurs volontaires en relation étroite et constante avec le groupe français initiateur et coordinateur du projet ayant pour identité :
France Palompon
Cette dénomination désigne le groupe conjoint de Français et de Philippins.

Le principe général consiste à attribuer des matériaux aux philippins pour réaliser le modèle de la maison proposée avec des variantes d'agencement et de taille correspondant :
__ aux nécessités des familles,
__ au terrain
__ aux problématiques d'ordre sanitaire
__ aux moyens financiers à notre disposition
__ aux conditions d'exposition aux vents et intempéries.

Les familles qui se voient attribués l'espace et la maison la construisent eux mêmes puisqu'ils en sont les bénéficiaires. Pour cela ils se font aider par d'autres familles se portant volontaires pour leur prêter main forte avant de leur rendre la pareille sur telle ou telle autre maison.
Cette disposition vise à renforcer la solidarité, ce qui a été un plein succès avec les maisons construites en Décembre et en Janvier à Tulang et surtout Tambis.
En outre le fait qu'elles soient construites par les philippins eux-mêmes est de nature à restaurer leur dignité, ce qui en pareille situation est plus que jamais indispensable ... comme tout être humain peut aisément le comprendre!


trait
Principes de constructiontrait

Le principal enjeu de la construction de ce modèle de maison familial consiste à combiner:

Solidité - résistance aux vents
Soit des vents de 220 à 250 kmh. Au delà il est presque impossible de trouver des solutions pour des maisons légères.
Pour garantir, une durabilité de la structure, il est nécessaire d'appliquer des principes de construction plus onéreux que ceux utilisés habituellement par les philippins pour leur type de maisons légères.

____ Lors d'une alerte au typhon, nos maisons seront arrimés au sol par des cables passant par dessus le fait des toitures, par les familles eles mêmes. Les ancrages au sol doivent être extrêmement solides. Il sont munis d'anneaux d'arrimage des cables munis de tenseurs pour les tendre afin qu'ils vibrent le moins possible.
____ Il est nécessaire de prévoir lors de la construction des poteaux centraux très solides dont la résistance au vent est consolidée par un charpentage en V inversé.
La poutre de faitage doit être elle aussi très résistante et s'appuyer directement sur les poteaux verticaux non pas sur le type de ferme généralement utilisé par les philippins pour facilité mais qui seraient inadapatés l'arrimage ausol et de ce fait à un appui conséquent sut la toiture
____ Afin de ne pas fragiliser la toiture lors des alertes au typhon le système utilisé consiste à placer en travers de la descente des pluies de gros bambous longitidinaux ou des poutrelles de cocotiers s'appuyant eux mêmes sur des plaques de toles répartissant la charge d'appui.
Le fait du toit, là ou la charge d'appui est la plus forte est renforcé par des plaques métaliiques de faitière plus épaisse et un gros bambou entaillé au trois quart environ de façon à correspondre à l'angulation de la toiture

___ Espace de vie élargi
___ Aménagements interieurs rationnels
___ 3 pièces au lieu d'une ou une et demi.
L'originalité de la maison consiste à avoir crée un demi étage permettant de dégager deux pièces l'une sur l'autre, l'étage étant accessible par une échelle dite de meunier quasi verticale avec un poteau de soutien additionnel pour monter et descendre facilement. L'escalier est conçu de telle façon qu'il comporte une encoche à chaque marche, mais alterntaivement gauche droite afin de permettre le passage des mollets pour descendre ou des tibias pour monter. Cette pièce du haut peut être destinée à améliorer l'intimité d'un couple, ou à la concentration dans le travail scolaire d'adolescents à leur domicile...
___ Une terrasse pour vivre dehors à la manière conviviale philippine
___ Des espaces de rangement rationnels permettant de dégager les pièces de vie
___ Une cuisine très simple, avec toutefois plan de travail et étagères de rangement, située dans la continuité de la terrasse où sont pris le plus souvent les repas.
____ Des toilettes sèches et une douche simple dans le même local attenant à la maison accessible par le couloir intérieur .

Les dons ouvrent droit à éxonération d'impot

France Palompon est une émanation de Violonis et y reste rattaché car d'une part nous devons jouer aux Philippines pour obtenir des fonds d'aide suplémentaires auprès des structures touristiques du pays et d'autre part nous avons constaté que cela stimule l'attention des donateurs.

trait

Pour tout renseignement:
05 65 65 77 60
06 22 10 05 21

Contact e-mail de France Palompon:

jackpalompon@gmail.com

trait

Merci à vous tous !

Donnez aux autres rend meilleur et la vie nous le rend toujours !

Donnez ce que vous pouvez, pensez à toutes ces familles qui ont une épée de damocles au dessus de leur toit à la saison des typhons, leur maison pouvant être balayée en 30 secondes .

Donnez ne serait-ce qu'un peu !
50 personnes donnant 30 euros, c'est une maison construite et une famille de 7 à 8 personnes qui repart dans la vie, car leur maison ne sera plus détruite !

Pensez -y !
Pensez aussi à ces milliards de dollars de fonds d'aide recueillis par des associations humanitaires qui se sont débarassées du problème de savoir quoi en faire sur le terrain ... en les envoyant à des mandataires Philippins et autres intermédiaires ... qui les ont
PUREMENT et SIMPLEMENT fait DISPARAITRE !!!!!! en totalité !!!!!!
si bien que la population n'a rien eu du tout de ces dons inutiles !

Réfléchissez,
Réfléchissez y vraiment: vaut-il mieux donner à ceux dont vous savez ce qu'ils font exactement sur le terrain, comme: ENFANTS DU MEKONG FRANCE PALOMPON , GAWAD KALINGA et d'autres heureusement,

ou à des structures qui font aboutir au final vos dons dans des paradis fiscaux volés par des ordures corrompues jusqu'à la moelle !!! C'est ce qui s'est produit aux Philippines, en Haïti, en Thaïlande ...
Alors stop ! ne donnez plus lorsque vous ne savez pas ou va votre don, soyez responsable vous aussi au lieu de ne faire que soulager votre conscience par des dons a des structures soi disant respectables !!!







trait
fleche gauche C'est sur le catamaran de Rémi et Sophie que Rémi, Sophie, Kalo et Lia ont chargé 6 tonnes de riz, de vivres et de matériel pour venir en aide aux sinistrés de l'Ile de Carnaza totalement ravagée par le typhon, au nord de Cebu, fin novembre, grâce aux fonds qu'ils ont recueillis auprès d'amis et gens de bonne volonté.
ils sont ressortis de cette mission de deux semaines très épuisés mais heureux de l'avoir accomplie !
Chapeau !
Que cela serve puisse servir d'exemple !
trait

Merci à vous tous ! Donnez aux autres rend meilleur et la vie nous le rend toujours !

Presse
PRESSE
pour l'appel aux DONS de
FRANCE -
PALOMPON

la depeche du midi 23 mars aide aux philippins

trait


http://www.violonis.com > onglet > FRANCE PALOMPON

DONS à adresser à :
VIOLONIS - FRANCE PALOMPON
Chèques ou virements

Pour la construction d'un " VILLAGE MODELE " de maisons
résistants aux vents de 250Kmh: coût d'une maison 1500 Euros

05 65 65 77 60
06 22 10 05 21

Chèques >>> Adresse postale :

Centre VIOLONIS
France Palompon
Féneyrols
Bor et Bar
12270 Najac

Virements >> envoyer un mail pour recevoir un RIP à :
jackpalompon@gmail.com

trait

Ladepeche 23 mars aide aux philippins
ladepeche 23 mars 2014 -2
ladepeche 23 mars aide philippins

Article de La dépêche du Midi : Dimanche 23 mars 2014
1ère page Aveyron

trait


http://www.violonis.com > onglet > FRANCE PALOMPON

DONS à adresser à :
VIOLONIS - FRANCE PALOMPON
Chèques ou virements

Pour la construction d'un " VILLAGE MODELE " de maisons
résistants aux vents de 250Kmh: coût d'une maison 1500 Euros

05 65 65 77 60
06 22 10 05 21

Chèques >>> Adresse postale :

Centre VIOLONIS
France Palompon
Féneyrols
Bor et Bar
12270 Najac

Virements >> envoyer un mail pour recevoir un RIP à :
jackpalompon@gmail.com

trait


midi libre france palompon article 28 mars 2014

Article du Midi Libre: Vendredi 28 mars 2014
trait


http://www.violonis.com > onglet > FRANCE PALOMPON

DONS à adresser à :
VIOLONIS - FRANCE PALOMPON
Chèques ou virements

Pour la construction d'un " VILLAGE MODELE " de maisons
résistants aux vents de 250Kmh: coût d'une maison 1500 Euros

05 65 65 77 60
06 22 10 05 21

Chèques >>> Adresse postale :

Centre VIOLONIS
France Palompon
Féneyrols
Bor et Bar
12270 Najac

Virements >> envoyer un mail pour recevoir un RIP à :
jackpalompon@gmail.com

trait

Centre presse France palompon 28 mars 2014

Article de Centre Presse: Vendredi 28 mars 2014
trait

http://www.violonis.com > onglet > FRANCE PALOMPON

DONS à adresser à :
VIOLONIS - FRANCE PALOMPON
Chèques ou virements

Pour la construction d'un " VILLAGE MODELE " de maisons
résistants aux vents de 250Kmh: coût d'une maison 1500 Euros

05 65 65 77 60
06 22 10 05 21

Chèques >>> Adresse postale :

Centre VIOLONIS
France Palompon
Féneyrols
Bor et Bar
12270 Najac

Virements >> envoyer un mail pour recevoir un RIP à :
jackpalompon@gmail.com

La depeche appel aux dons 30 mars 2014 France Palompon

Article de LA DEPECHE: Dimanche 30 mars 2014
trait

http://www.violonis.com > onglet > FRANCE PALOMPON

DONS à adresser à :
VIOLONIS - FRANCE PALOMPON
Chèques ou virements

Pour la construction d'un " VILLAGE MODELE " de maisons
résistants aux vents de 250Kmh: coût d'une maison 1500 Euros

05 65 65 77 60
06 22 10 05 21

Chèques >>> Adresse postale :

Centre VIOLONIS
France Palompon
Féneyrols
Bor et Bar
12270 Najac

Virements >> envoyer un mail pour recevoir un RIP à :
jackpalompon@gmail.com





"COLE" Concerts caritatifs

Concerts du groupe Franco Philippin "COLE"

pour récolter des fonds destinés aux maisons résistants aux vents violents

COLE Joni and ArisCOLE Jacques Gay
Le groupe COLE

Jacques GAY violon - France
Aris PASTOR chant , guitares - Philippines
Joni Nixes BALDOS keyboards, Keyboard bass - Philippines

Le groupe COLE

donnera des concerts caritatifs aux Phillippines en avril et mai 2014
dans le but de récolter des fonds destinés à la construction
des maisons du " VILLAGE MODELE "
et à la diffusion aussi large que possible aux Philippines
du système de préservation des maisons
face aux vents de plus de 250km/h :
Lieux de concerts, Radios, TV, invités, entreprises, groupes d'aide.
Nous sommes obligés de compenser le peu de dons reçus
de la part de la France, par nos concerts,
ce que nous ferons avec joie
pour les Philippins .

COLE jacques GayCOLE Aris PastorCOLE Joni Baldos

Les scandales qui entachent lamentablement la complaisance des associations humanitaires envers les mandataires
auxquels ils ont confié des sommes gigantesques aujourd'hui disparues
nous privent de l'aide des français qui en ont marre
de voir leur dons généreux se volatiliser sans que personne
en haut lieu ne s'en offusque,
ni les ONG qui les ont collectés,
ni les pouvoirs publics français et étrangers
qui sont soit dépassés
soit trop complaisants
envers la corruption des destinataires Philippins.

Résultat: la population n'a rien eu ou des miettes !!!!

http://www.violonis.com > onglet > FRANCE PALOMPON

Au 4 avril 2014
Nous continuons de faire appel à vos dons
(qui n'arrivent pas )

Pour la construction du " VILLAGE MODELE " de maisons
résistants aux vents de 250Kmh: coût d'une maison 1500 Euros.

Lisez le rapport du GIEC publié fin mars 2014
et vous comprendrez ce que les Philippines vont devoir endurer
avec le réchauffement très alarmant de l'océan Pacifique
L'effet inéluctable attendu c'est ...
la formation de typhons
de plus en plus gigantesques
et puissamment dévastateur !!!!


05 65 65 77 60
06 22 10 05 21

Chèques >>> Adresse postale :

Centre VIOLONIS
France Palompon
Féneyrols
Bor et Bar
12270 Najac

Virements >> envoyer un mail pour recevoir un RIP à :
jackpalompon@gmail.com




Page actualisée entre
trait
le 18 mars 2014 - le 8 avril 2014
trait